En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés.
Mentions légales.
 
 
Texte à méditer :   N'attends pas que les évènements arrivent comme tu le souhaites. Décide de vouloir ce qui arrive ... et tu seras heureux.   Epictète (Philosophe grec ; 50-125)
Vous êtes ici :   Accueil » Les poux

Les poux

Document de l'Association fontainaise autonome des parents d'élèves : voir aussi les liens cités au bas de l'article.

poux-attaquent.png

Depuis l'aube des temps, les poux envahissent les têtes des humains. Dans les années 1960-1980, l'utilisation d'insecticides puissants - mais dangereux - nous a quasiment fait oublier leur existence. Depuis l'abandon de ces produits dans les années 1990, les poux reviennent en force. Ils développent de surcroît des résistances aux produits de substitution, pourtant efficaces, mais trop souvent mal utilisés.

Qu'est-ce qu'un pou ?

Ces petits insectes sont des arthropodes parasites de l'homme. Les poux qui infestent les têtes de nos enfants (et parfois les nôtres) s'appellent pediculus humanus capitis, et dans le jargon médical, une infestation de poux s'appelle une pédiculose.

La lente : la lente est l'œuf du pou. Elle est fixée très solidement à la base d'un cheveu, plus souvent dans les parties chaudes et humides de la tête, c'est à dire à proximité de la nuque ou derrière les oreilles. La nymphe sort de l'œuf 8 à 10 jours après la ponte.

La nymphe : après sa naissance, la nymphe passe par 3 stades en 10 à 14 jours avant de devenir un pou mature. Elle ne mesure pas plus de 1.5 mm et elle est de couleur blanchâtre transparente. Chose très importante, la nymphe ne pond pas d'œuf !

Le pou : un pou adulte a une durée de vie de 20 à 30 jours, et les femelles pondent 5 à 10 oeufs par jour. Il se nourrit du sang de son hôte toutes les 4 à 6 heures, et c'est surtout à ce moment que ce produisent les démangeaisons. Il mesure entre 1,5 et 4 millimètres de long et ressemble à un grain de sésame un peu plus clair. À jeun, le pou est quasiment transparent, mais après son repas, il prend une couleur gris-brun.

poux-cycle.png
Le cycle de vie du pou

Les poux ne peuvent pas survivre plus de 4 à 36 heures en dehors de la tête, ni sur les vêtements, ni sur les animaux. Ils ont besoin de la chaleur et de l'humidité du cuir chevelu, et du sang de l'homme pour se nourrir. Les lentes ont aussi besoin de la chaleur de la tête pour éclore, donc une lente sur un cheveu arraché est condamnée à très court terme.

Une « colonnie » moyenne regroupe une dizaine de bestioles, mais on peut en trouver jusqu'à 15 fois plus dans les cas extrêmes !

Comment se transmettent-ils ?

poux-saut.jpg

Contrairement aux idées reçues, les poux ne sautent pas, ne volent pas et nagent très mal ! Ils trottent par contre assez vite sur leurs 6 pattes. Ce sont les nymphes qui se déplacent le plus et ce sont les premières à changer de tête. C'est au cours des jeux que les cheveux des enfants entrent en contact et que les poux peuvent migrer sur un nouvel hôte.

Etant donné leur mode de fixation, ce ne sont pas les lentes qui passent d'une tête à l'autre mais les poux.

La transmission indirecte est possible mais limitée. Elle peut se produire en cas d'échange de peignes, brosses, écharpes, bonnets... La transmission par l'eau en piscine ou en bain n'a pas été démontrée (mais les serviettes et bonnets de bain sont de bons transmetteurs).

Peuvent ils transmettre des maladies ?

Normalement non. Les lésions cutanées qu'entraînent les morsures et les démangeaisons peuvent par contre s'infecter et nécessiter des soins particuliers.

D'autres types de poux - heureusement, ce ne sont pas les mêmes - les poux de corps ou les poux pubiens peuvent par contre propager des maladies.

Comment détecter les poux ?

Signe d'alerte : votre enfant se gratte derrière les oreilles ou dans la nuque, jetez un coup d'oeil afin de vérifier la présence des poux, mais la détection précoce n'est pas simple.

La détection manuelle

Commencez par pratiquer une inspection à la main en observant soigneusement les bases des mèches de cheveux. Mais sachez que cette méthode donne 10% de faux négatifs et 30% de faux positifs...

Lorsque l'on suspecte l'arrivée des poux dans une classe, tous les parents doivent inspecter les cheveux de leurs enfants.

Les lentes vivantes non encore écloses sont translucides et ancrées à la base du cheveu.

Les lentes écloses sont bien blanches et situées plus haut (à plus de 1 cm, la largeur de votre petit doigt) – on peut les confondre avec des pellicules. Elles ne contiennent plus de pou, inutile de les traiter !

Les lentes mortes sont contractées, mates et de couleur brunâtre .

Les poux mesurent entre 1,5 et 4 millimètres, comme un grain de sésame clair.

poux-recherche.png

Si vous avez le moindre doute, employez la détection par peignage décrite ci-dessous.

La détection par peignage

La meilleure méthode de détection, qui au passage permet d'éliminer nombre de poux et lentes, est le peignage humide. Mais elle est longue (15 à 20 minutes) et pas très confortable pour l'enfant. Bien faite et répétée, cette méthode permet d'éliminer les poux, on verra cela plus loin.

Le peignage humide

  • Commencez par mouiller les cheveux de l'enfant, essuyez et démêlez avec un peigne ordinaire que vous réserverez à cet usage et nettoierez à l'eau bouillante après. Certains recommandent de sauter cette étape. D'autres conseillent de ne pas utiliser de shampooing ou de démêlant car ces produits pourraient atténuer l'effet des insecticides. Ce lavage permet toutefois d'éliminer une bonne partie des pellicules et autres poussières qui pourraient être confondues avec des poux et donner de faux positifs.
  • Posez la tête de l'enfant sur une surface blanche bien éclairée, une ou deux grandes feuilles de papier A3 ou un drap blanc feront l'affaire.

  • Avec un peigne spécial – on en trouve dans toutes les pharmacies pour quelques euros – peignez les cheveux de l'enfant, mèche par mèche, en appuyant bien le peigne contre le cuir chevelu : il faut que ça racle ! Souvenez vous, les lentes et les poux se trouvent à la base des cheveux.

  • À chaque passage, tapotez le peigne sur la feuille et regardez ce qui est tombé dessus. Si vous voyez une petite bête beige ou marron clair de la taille d'un grain de sésame (ou plus petit), c'est certainement un pou. Avec une loupe vous n'aurez plus de doute. Ecrasez-le !

  • Inspectez bien les bases des cheveux. Les lentes sont des petits oeufs blanchâtres, translucides. En les serrant entre deux ongles, on entend un petit « clic » quand la lente s'écrase. Ne les confondez pas avec des petits grains de sable (ils ne s'écrasent pas entre les ongles) ou des pellicules (elles sont plates).

 

Inutile de prendre un peigne électrique ou électronique,
c'est très cher et cela ne marche pas mieux !

Que faire si vous avez détecté des poux ?

Tout d'abord, évaluez l'étendue de l'infestation en examinant les cheveux de toutes les personnes habitant avec vous, y compris vous !

Ensuite, prévenez l'école. Le message sera relayé anonymement pour que les autres enfants soient examinés par leurs parents et les traitements effectués de façon adéquate et coordonnée. Aucune honte à avoir, ce n'est pas parce qu'on a des poux qu'on a une mauvaise hygiène.

image_poux_avert.png

Sans coordination globale à l'échelle de la classe, voire même de l'école, les poux seront très difficiles à éradiquer.

Les traitements

Comment traiter les têtes infestées ?

Il existe différentes méthodes, qui marchent, ou ne marchent pas.

Le peignage manuel

La seule méthode entièrement naturelle
et qui ne nécessite aucun produit chimique
est le peignage soigné et répété, ainsi que décrit ci-dessus,
à faire tous les 4 jours pendant 2 à 3 semaines.

Le peignage suffira à éliminer les poux sans utiliser de produit chimique. Mais l'enfant ne sera certainement pas coopératif aussi longtemps, et votre patience non plus, d'où le très faible taux de succès de cette méthode pourtant efficace si elle est bien faite.

Le traitement chimique

Les autres méthodes efficaces utilisent des produits insecticides de deux classes chimiques, un thiophosphate et des pyréthrinoïdes.

Ils se trouvent présentés en aérosols (à éviter pour les enfants asthmatiques), en lotions, crèmes, shampooings et poudres. Les shampooings et les poudres ont une action moins efficace que les lotions et les crèmes.

Les produits dont l'efficacité a été évaluée (autorisation L.5136-1 du code de la santé publique) ne sont vendus qu'en pharmacie.

Si vous détectez des poux vivants 24 à 48 heures après un traitement à insecticide, c'est que la souche de poux résiste à ce produit. Ne persévérez pas vous renforceriez la résistance, changez de classe chimique de produit (voir le tableau des principes actifs ci-dessous).

Comment traiter le linge et les pièces de la maison ?

On a vu ci dessus la faible résistance des poux et des lentes face au basses et hautes températures.

Pour traiter le linge, un passage dans un sèche-linge à 60° pendant 20 à 30 minutes ou dans un congélateur pendant une nuit suffisent. Inutile d'isoler le linge dans un sac pendant 2 semaines ou de le laver à 90°C.

La profession médicale est d'accord pour conclure à l'inutilité de la désinsectisation des pièces et vêtements par bombe aérosol. Elle entraîne de surcroît un risque pour la santé des personnes et des animaux domestiques qui respirent le produit.

Quels sont les produits ?

Afin d'éviter les résistances croisées, évitez les produits qui mélangent deux classes, et surtout, respectez scrupuleusement les modes d'emploi.

Attention, tous ces produits sont très toxiques sur les poissons !

    • Ne lavez pas les cheveux pendant les 2 jours qui suivent le traitement, sauf bien sûr si le traitement le prescrit
    • Pour les cheveux longs, utilisez plus de produit
    • Ne mouillez pas trop les cheveux avant d'appliquer le produit, cela le diluerait
    • N'utilisez pas de shampooing ni de démélant avant le traitement, cela pourrait interférer avec les produits
    • N'oubliez pas de peigner les cheveux à la recherche des lentes tous les jours pendant les deux semaines qui suivent le traitement, les insecticides ne tuent pas toutes les lentes !
    • N'oubliez pas de retraiter au plus tôt 7 jours, au plus tard 10 jours après le premier traitement, surtout si des lentes sont toujours visibles.

Liste des principes actifs insecticides

Classe chimique

Principe actif

Description

Médicaments enregistrés avec ce principe

Organo
Phosphoré

Malathion

Les lotions à base de malathion doivent être appliquées pendant une longue période, cheveux encapuchonnés dans une charlotte pendant la nuit par exemple. Les enfants acceptent mal la charlotte ce qui diminue l'efficacité du produit et permet aux poux de développer une résistance. La forte odeur d'ail du produit n'aide pas non plus. C'est toutefois le produit le plus efficace en France où les poux ont développé une bonne résistance aux pyréthrinoïdes.

On ne peut pas l'utiliser sur les enfants de moins de 2 ans.

Prioderm lotion

Prioderm solution

Pyréthrinoïde
de synthèse

Perméthrine

Cet insecticide de synthèse est très efficaces mais les poux deviennent de plus en plus résistants à cause d'un usage mal maitrisé. Deux applications espacées d'une semaine en font une méthode bien tolérée par les enfants.

Altopou lotion

Nix crème

Pyreflor lotion

Dépalléthrine
(ou bioalléthrine)

Utilisé sous forme d'aérosol, associé au butoxyde de pipéronyle destiné à en renforcer l'efficacité.

Para-spécial-poux solution

Phénothrine

Très employé en Grande-Bretagne, quelques produits utilisent cette substance en France.

Item lotion

Pyréthrinoïde
naturel

Pyréthrine

(ou Pyrèthre)

Aussi appelé « poudre ou extrait de chrysanthème ». C'est la forme naturelle de l'insecticide. Selon certains elle a la même efficacité que la perméthrine, selon d'autres une très faible efficacité. Le mode d'application est similaire. La pyréthrine est souvent associée au butoxyde de pipéronyle destiné à renforcer l'efficacité.

Spray pax solution

Organo
Chloré

Lindane (ou gamma-héxachlorocyclohéxane, ou γ

Ce produit était aussi utilisé comme insecticide à large spectre en agriculture en France jusqu'à son interdiction pour cet usage en 1998. Il n'est plus utilisé en France pour lutter contre les poux depuis 2001. S'il vous reste des flacons de poudre contenant ce produit, ils sont certainement périmés, rapportez les chez le pharmacien.

Elenol

Carbamate

Carbaryl

Utilisé essentiellement dans les colliers anti-tiques et anti-puces, ou les aérosols anti-insectes et acariens, on peut le trouver dans des produits anti-poux dans certains pays (Canada).


 

Hormone
juvénile
de synthèse

Méthoprène

Ce n'est pas un insecticide. Cette hormone de synthèse empèche le pou d'arriver à maturité : il ne peut donc plus se reproduire. Les lentes qui ont résisté à l'insecticide donneront donc naissance à des poux stériles. Elle est utilisée en association avec un insecticide.

Altopou

Principes actifs non insecticides

Classe chimique

Principe actif

Description

Siloxane

Diméticone

Ce n'est pas un insecticide. Il s'agit d'un gel de silicone. En séchant, ce produit encapsule le pou qui ne peut plus évacuer l'eau : il meurt après quelques jours... Comme l'action est mécanique et non toxique, les poux ne peuvent pas développer de résistance. 

Les produits naturels

Certains vantent les mérites de produits naturels, comme les huiles (olive, arbre à thé...), la mayonnaise, le hénné, l'essence de citronnelle. Ils ont malheureusement une efficacité insuffisante pour les meilleurs, et nulle pour la plupart d'entre eux.

Les produits vétérinaires

Certains sont tenter de traiter les têtes des enfants avec les produits (ou colliers) qu'ils utilisent pour leur chat, chien ou autre bête à poils. Un enfant n'est pas un animal, ce qui est inoffensif pour le hamster peut être dangereux pour un enfant ! Enfin, les poux des animaux ne sont pas sensibles aux mêmes produits que les poux des humains.

Les produits ménagers ou assimilés

L'acide acétique, le camphre, le pétrole lampant, et autres produits ménagers sont à proscrire par les effets indésirables qu'ils produisent (brûlures, irritations) sans compter leur efficacité non démontrée.

Les offres et forums de discussion sur Internet

Avec la facilité d'achat sur Internet, faites très attention aux offres alléchantes ou aux pseudo-conseils donnés par certains internautes sur les forums de discussion. Ces produits peuvent être dangereux, ou frelatés, ou au mieux très chers, et les conseils peuvent être totalement inefficaces ou risqués.

Que faire en cas d'échec du traitement ?

Si 1 ou 2 jours après le premier traitement il reste des poux vivants, changez de classe chimique de produit : si vous aviez utilisé du malathion, passez à un perméthrinoïde, et vice-versa. Si les deux classes échouent, consultez un médecin qui vous préconisera un autre traitement.

Tous les traitements s'effectuent en deux étapes afin d'éradiquer les insectes aux diverses phases de leur évolution. Le premier traitement va éliminer les poux vivants mais pas toutes les lentes. Le second traitement sera effectué après que les lentes survivantes ont éclos et alors que les nymphes ne sont pas encore matures pour pondre de nouvelles lentes.

Ces deux étapes sont primordiales, si vous oubliez la seconde étape, il faudra toute recommencer !

Les causes des échecs sont principalement :

  1. une insuffisance d'efficacité du produit utilisé : achetez votre produit en pharmacie et non sur internet ou en grande surface. C'est peut-être plus cher, mais leur efficacité a été reconnue

  2. parce que vous n'avez pas respecté le mode d'administration, la quantité, la durée et intervalle de traitement

  3. tout simplement parce que votre enfant a attrapé de nouveaux poux issus d'un autre enfant infesté

poux-but.jpg

Quels sont les comportements à éviter ?

Voici une liste non exhaustive de ce qu'il ne faut pas faire :

  1. Mélanger plusieurs traitements en se disant que « 2 c'est mieux qu'un ». C'est une excellente façon de créer une souche résistante de poux.

  2. Laisser toute une nuit un traitement prévu pour être appliqué une dizaine de minutes : l'irritation cutanée est garantie, sans parler de la quantité de produit qui passera dans le sang de votre enfant. Ces produits sont toxiques, ne l'oubliez pas.

  3. Utiliser des produits vétérinaires. Les parasites des animaux ne sont pas les mêmes que les parasites des humains, et nos métabolismes sont différents. Un produit efficace contre les puces de votre chat pourra être très dangereux et inefficace contre les poux des humains.

  4. Pulvériser un spray anti-poux dans les chambres, literies, et autres meubles de la maison. Cela n'apporte rien et c'est toxique.

  5. Traiter tous les jours avec un produit qui n'est prévu que pour être appliqué deux fois à 10 ou 14 jours d' intervale. Les insecticides tuent les poux en 1 ou 2 jours, mais pas les lentes. Par contre les lentes, si elles sont aspergées régulièrement de produit, peuvent progressivement rendre le pou qu'elles contiennent résistant à ce produit. Si des poux ont survécu après le premier traitement (et que vous êtes certains que votre enfant n'a pas pu en attraper d'autres, nouveaux, à l'école), changez de classe de produit chimique.

  6. Emballer les cheveux de l'enfant avec un film plastique serré en se disant que cela va étouffer les poux. L'air passera quand même et un pou a besoin de très peu d'air pour respirer. Il ne se rendra même pas compte du calvaire que subira votre enfant.

  7. Attacher les cheveux de vos filles. Cela augmente la température du cuir chevelu et augmente par conséquence la surface sur laquelle les lentes seront pondues... Il est vrai toutefois que cela limitera la réinfestation lors des jeux des enfants : assurez vous alors que tous les poux ont été éliminés avant d'attacher les cheveux !

  8. Raser les cheveux ! Nous ne sommes plus au XIXe siècle. Evitez ce traumatisme à vos enfants, à moins qu'ils ne soient fans de Barthez !

  9. Sous prétexte qu'un de vos enfant est infecté, traiter aussi vos autres enfants non infectés... cela ne sert à rien. Un bon contrôle au peigne fin sera plus efficace qu'un traitement aveugle.

  10. Traiter chat, chien, hamster et autres bêtes à poils ou à plumes. Les poux humains ne vivent pas sur les animaux domestiques.

  11. L'utilisation des répulsifs, malgré les publicités tapageuses, est déconseillée. L'effet est de courte durée et l'efficacité très faible, et encore une fois, ces produits sont toxiques.

Bibliographie

Documentation sur les poux

Cet article a été préparé à partir des informations mises en ligne sur les sites suivants (liste non exhaustive) :

Illustrations

Les illustrations ont toutes été réalisées par l'auteur de l'article à partir de photos trouvées sur Internet :

  • carte postale obtenue sur un site de vente aux enchères ;

  • photo en microscope électronique du titre retravaillée à partir d'une photo de Jean Wuest, du Muséum d'histoire naturelle de la ville de Genève, illustrant l'article Chic des poux !

  • les photos sportives (saut à la perche et but) de sites de sport...


Date de création : 09/08/2011 @ 19:18
Dernière modification : 09/08/2011 @ 19:29
Catégorie : Prévention
Page lue 350 fois

Date de création : 09/08/2015 13:34
Catégorie : -
Page lue 31 fois

Présentations

Cliquez sur l'école pour aller sur la page des informations sur l'école,  la ville, la communauté de communes et  l'histoire locale.

ecole1.jpg