En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés.
Mentions légales.
 
 
Texte à méditer :   Ce n'est pas tant l'intervention de nos amis qui nous aide, mais le fait de savoir que nous pourrons toujours compter sur eux.   Epicure (philosophe grec -342,-270)
Vous êtes ici :   Accueil » Contes

Contes

La poule, la fée et la reine Cruela par Oumou

Il était une fois une poule qui croyait tout ce qu’on lui disait. Un jour, une fée qui s’appelait Rose, arriva à la ferme et elle tomba sur la tête de Poulette. La poule voyait la petite fée au sol, alors Poulette s’excusa d’avoir fait mal à Rose. La poule dit alors : « je suis désolé, comment t’appelles-tu ? »

  • « Je m’appelle Rose et toi ?
  • Je m’appelle Poulette et mon but est de vaincre la Reine pour libérer mon royaume.
  • Ca alors, quelle aventure tu vas vivre ! Mais parlons un peu de la Reine. »

Elle était très cruelle, et elle s’appelait Cruela. Elle torturait les prisonniers avant de les jeter à la mer. Pendant ce temps-là, nos deux amies jouaient partout dans la ferme. Mais tout à coup, la fée était fatiguée et avec sa magie, elle fit apparaitre un lit pour dormir. Poulette fit de même. La reine regarda sa boule de cristal et vit Rose. Car Rose travaillait pour la sorcière car la reine était en fait une sorcière.

Notre petite poule allait partir, mais Rose lui dit : « attend, je viens avec toi ! » Et la poule était d’accord. Elles se mirent en route et traversèrent beaucoup de lieux avant d’arriver à destination.

« Comment allons-nous entrer ? » demanda Rose.  « Nous allons utiliser ma clé magique » et elles entrèrent dans le palais le plus effrayant et le plus noir qu’on n’ait jamais vu. Rose avait très peur de rentrer. Poulette dit à Rose : « ne t’inquiète pas ».

La sorcière dit alors : « livrons un combat magique, si je gagne toi et ta copine vous serez jetées à la mer. »

  • « D’accord, je relève ton défi ! »

Elles livrèrent un très long combat et à la fin c’est Rose et Poulette qui gagnèrent et Cruela disparut : le royaume était libéré !

Le peuple des licornes par Agathe

Il était une fois un peuple de licornes qui vivait dans une grotte près de la maison de la sorcière. Cette sorcière apprivoisait des dragons pour manger toutes les licornes mais surtout celle en or, la plus précieuse de toutes. A chaque fois, elles s’en sortaient. Mais un beau matin, à l’aube, pendant que les licornes dormaient, la sorcière alla chercher un filet dans sa cave et alla sans faire de bruit chez les licornes et en captura une, et elle l’emmena dans sa maison, mais juste après, les licornes se réveillèrent et elles crièrent : « haaaa Esméralda a disparu, ce doit être cette vilaine sorcière, allons chez elle et récupérons Esméralda ! »

Donc, elles continuèrent jusqu’à ce qu’elles virent la maison, mais dès qu’elles firent un pas de plus, elles s’électrocutèrent car il y avait un champ de force, mais elles avaient d’autres amis. Elles appelèrent les souris et les taupes. Les taupes se mirent à creuser et les souris passèrent dans les trous. Les souris désactivèrent le champ de force. Mais un ogre apparut devant eux. Alors les licornes appelèrent tous leurs amis : aigles, éléphants, taupes et souris… Tous les animaux se mirent à embêter l’ogre. Par exemple, les aigles lui tirèrent les oreilles, les souris, les écureuils et les fouines le chatouillaient, le reste des animaux lui foncèrent dedans. Sauf les taupes qui creusaient sous ses pieds pour le faire tomber. Mais l’ogre en avait assez qu’on lui fasse du mal, alors il hurla : « stoooop !!! », tellement fort, que tout le monde tomba à terre. Malheureusement, la maison de la sorcière s’envola dans le ravin : heureusement que la licorne en or était dans la maison. Elle utilisa sa corne pour la faire attérir doucement. Donc, l’ogre proposa : « pourquoi est-ce que nous ne deviendrions pas amis ? Tout le monde se regroupa, et après ils dirent tous : « OUI ! »

Une des licornes demanda : est-ce que tu peux nous emmener en bas ? » L’ogre répondit : « d’accord ». Donc il emmena les licornes et tous les animaux en bas et l’ogre dit : « j’ai un plan, nous allons bien nous placé, moi au-dessus du ravin et vous allez appeler la sorcière ». Ils allèrent se placer et ils appelèrent la sorcière. Elle s’en alla au-dessus du ravin, mais là, l’ogre l’écrasa entre ses deux mains et la sorcière était morte.

Tout le monde avait trouvé Esméralda et l’ogre les emmena en haut du ravin et tout le monde vécu heureux jusqu’à la fin de leur vie.

Les aventuriers par Hugo

Il était une fois trois aventuriers qui partaient en Afrique pour tuer des animaux sauvages pour se nourrir et faire des provisions.

Un aventurier était bon tireur, il avait tué neuf animaux sauvages. Ils prirent les peaux de bêtes de ceux qu’ils avaient tués. Ils revinrent en France et livrèrent les peaux de bêtes et quelqu’un dit : « je les prends toutes. Les aventuriers dirent : « d’accord, ça vous coutera 150 euros. »

La princesse et les enfants par Lawena

Il était une fois une princesse qui vivait dans un château géant. Un jour, la princesse sortit dehors et rencontra des enfants et elle dit : « mais que faites-vous ?

  • On recherche à manger ».

La princesse retourna à son château et les enfants allèrent avec la princesse. La princesse demanda à sa servante de servir les enfants. La princesse alla voir la reine et le roi, et la princesse dit à ses parents : « les enfants peuvent-ils rester ici ? »           

Le roi et la reine furent d’accord. La princesse fut heureuse et les remercia. Elle alla voir les enfants et leur annonça la nouvelle. Les enfants allèrent dans leur chambre : la petite fille a des robes et le garçon a des chemiseet des pantalons. La princesse fut fatiguée, donc elle dormit dans son lit.

Le lendemain, son père la réveilla et ils allèrent tous ensemble faire une balade en famille.

Le prince de Clémenteau par Clément

Il était une fois, un prince qui voulait épouser une princesse, mais le prince ne trouvait pas de princesses. Il fit le tour de Clémenteau. Puis les jours passèrent et il partit en vacance en Tartelet. Le prince y trouva une princesse. Le prince épousa donc la princesse. Quand il revint chez eux, son cheval était partit de l’écurie !

Comme il faisait nuit, quand il arrivait chez lui, il décida de commencer les recherches le lendemain. Puis, il rechercha le cheval et après plusieurs jours de recherches, il retrouva le cheval. Et ils vécurent heureux.

Cendrillon par Laetitia

Il était une fois une jeune fille qui s’appelait Cendrillon. Elle était chez sa tante, avec ses enfants et elle lui dit de nettoyer la cuisine. Le lendemain, elle lui dit : « apporte le déjeuner ! »

Cendrillon vit une lettre dans la boite aux lettres. Elle la donna à sa tante qui dit : « je t’ai dit de ne pas me déranger ! » sa tante lui dit : « c’est une lettre de bal ! Tu peux venir avec nous si tu veux ? »

  • « oui ma tante, avec plaisir ! »

Mais, les filles de la tante à Cendrillon déchirèrent sa robe. C’était pour qu’elle ne vienne pas voir le prince. Cendrillon pleura parce que les filles de la tante sot cruelles. Puis, elle vit sa marraine qui lui dit : « tu ne vas pas au bal ? »

  • « mais les enfants de ma tante ont déchiré ma robe. Sa marraine lui donna une jolie robe pour aller au bal.

Puis elle dansa avec un prince et sa tante dit : « je la reconnais, c’est Cendrillon ! » Le lendemain, elle se maria avec le prince.

Le cheval et l’homme par Alix

Il était une fois un homme qui s’appelait Tomma, il rêvait d’avoir un cheval et vingt ans plus tard, il se promenait et il trouva un cheval sauvage avec des ailes. Et l’homme dit : « il faut que je le cache, c’est incroyable ! »

Il le laissa et il alla chercher un van. Il le cacha dans sa grange. Un an passa, le cheval et l’homme s’entendaient bien, mais l’homme se rendit compte que le cheval était blessé. L’homme le soigna mais il tomba malade à son tour. Le cheval le soigna. Mais il ne pouvait pas aller chez le médecin puisque le cheval ne pouvait pas l’emmener. Le cheval finit par trouver un médicament et il le donna à Tomma qui guérit aussitôt.

Ils vécurent ensemble pour toujours.

Le professeur Quézaco par Mattéo

Il était une fois le professeur Quézaco qui faisait de la science. Mais il avait fait une invention bizarre : il avait fait un mélange entre un dragon et un gorille. Mais il avait mis une potion qui les rendait grands et ils firent beaucoup de dégâts dans la ville. Il décida de faire une potion qui permettait de parler, et ça marcha. Mais il a décidé de les détruire et il réussit. Tout le monde était content.

Le cheval volant et la petite fille par Morgane

Il était une fois un cheval volant blanc comme la neige et un jour il rencontra une petite fille et elle faisait du cheval volant car elle devait faire une course avec tous les autres chevaux volants. La course débuta mais le cheval n’était pas prêt, donc ils débutèrent la course après tous les autres. Malgré tout, ils arrivèrent premiers et le cheval volant devint son meilleur ami.

Le serpent chasseur d’hommes par Ayman

Il était une fois un serpent de trente et un mètres. Il terrassa tout un village et un château. Le roi dit : « c’en est trop ! Il a tué quarante personnes en moins d’une semaine. La personne qui tue le serpent aura une récompense de la princesse. »

Tous les gens du village allèrent dans la forêt pour tuer le serpent. Mais qui pouvait tuer le serpent ? Un des villageois, vantard, dit : « c’est moi qui vais le tuer ! » Il alla dans la forêt et il se fit manger en une seconde.

Le deuxième villageois partit et ils se battirent toute la nuit. Puis il revint avec la tête du serpent qui pesait dix kilos et il épousa la princesse.

Les chevaliers contre les dragons par Dorian

Il était une fois des chevaliers qui affrontèrent des dragons pour sauver la princesse. La princesse se trouvait dans une maison fermée à clé. Les chevaliers combattirent les dragons puis les chevaliers emmenèrent les dragons dans la forêt puis les chevaliers et les dragons arrêtèrent de se battre.

La licorne et le prince par Mileyna

Il était une fois un prince qui rencontra une licorne et il la caressa puis le roi dit : « ta quête, c’est de soigner la licorne. »

Et le prince vit aussi qu’elle était blessée. Du coup, il soigna la licorne. Puis il tomba amoureux d’une princesse et ils vécurent toujours ensemble et eurent beaucoup d’enfants.

Le prince et la princesse habitèrent dans un merveilleux château rempli de fleurs et de diamants.

Le dauphin bleu par Océane

Il était une fois, un dauphin qui trouva une pomme, mais il était allergique et il mangea la pomme : il devint rose et il se mit à parler anglais. Puis il rencontra une baleine mais le dauphin parlait anglais à la baleine.

Le dauphin dit à la baleine : «  Hello what’s your name ? » Mais la baleine ne comprenait pas l’anglais, elle ne comprenait que le français, alors elle dit : « je ne comprends pas ta langue ! » Alors la baleine lui dit : « au revoir ». Et le dauphin dit : « good bye ». Mais la baleine allait manger le dauphin quand tout à coup un enfant lui vint en aide. Alors ils sont devenus amis.

Le chasseur de dragons par Max

Il était une fois un chasseur de dragons qui aida les dragons à se libérer des pièges d’autres chasseurs de dragons. Mais un jour, il se fit prendre par les autres chasseurs de dragons. Mais le lendemain, un dragon vint le libéré et il fut prisonnier aussi. Et vu qu’il avait plein d’amis dragons, un autre dragon vint et il réussit à libérer l’homme et les dragons. Et ils vécurent heureux.

La sorcière et les ingrédients par Gabriel

Il était une fois une sorcière qui voulait trouver les bons ingrédients pour sa potion. Il lui fallait des ailes de mouches, un crapaud, un rat et des renards. Elle chercha pendant des jours et des jours dans la forêt sans rien trouvé. Un jour, elle rencontra un ogre qui dormait profondément. La sorcière le réveilla brusquement. Il était en furie.

Puis ils devinrent amis. Enfin, elle trouva tous les ingrédients pour sa potion, grâce à l’ogre.

Le dragon de glace par Ianis

Il était une fois un chasseur de dragons qui était envoyé dans un beau royaume où régnait la paix et la joie, quand un jour, le roi ordonna à leur meilleur chasseur de dragons : « tue le dragon sinon nous allons mourir de chaud ».

Alors le lendemain, il se leva et s’habilla et il partit à la chasse au dragon mais le dragon était de glace. Auparavant, le roi avait envoyé une armée, mais personne n’était revenu. Mais le roi fit confiance à son fidèle allié. Alors le chasseur prit son cheval pour chercher le dragon et alla le tuer pour être récompensé par le roi et tout le village.

Un jour le chasseur avait très faim et il mangea tout. Il y eut un bruit de dragon, il se mit à courir et il arriva dans une grotte mais il n’y avait pas de lumière. Il toucha quelque chose et il entendit un bruit et il se retourna, il planta son épée dans le crâne du dragon et il mourut. Il rentra au village avec la tête du dragon et le village et ses habitants vécurent à nouveau dans la joie et la paix.

La sorcière et la princesse : les meilleures amies par Pauline

Il y a très longtemps, une petite sorcière vivait dans une maison. Elle s’appelait Mélusine. C’était une gentille sorcière. Elle avait des cheveux lisses et verts. Elle était allée dans la forêt, elle y vit une jeune princesse. La princesse cria : « ah une sorcière ! ». Mélusine dit : « ne t’inquiète pas, je suis très gentille. »

  • « tu es très gentille ? » dit la princesse, « ça n’existe pas une gentille sorcière ! »
  • « mais si, sinon je t’aurai déjà transformé en crapaud ! »
  • « bon je te crois ».
  • « bonjour je m’appelle Miranda et toi ? »
  • « bonjour je m’appelle Mélusine, j’habite près de la clairière. »
  • « et moi, au château Decrestia. »
  • « ah tu es la princesse ? … et si on devenait amie ? »
  • « oh oui ! Ce serait super, je t’invite au château ! »
  • « d’accord, on y va ! »

En arrivant au village, tout le monde hurla : « une sorcière, au secours !! » La princesse dit : « ne vous inquiétez pas, elle est gentille ». Tout le monde fut rassuré. La sorcière et la princesse arrivèrent au château. Le roi rentrait de vacances et la reine aussi. Ils virent une sorcière et ils la chassèrent du pays. La princesse voulut la rejoindre, mais le roi la punit.

La sorcière était allée à Magical. La princesse, la nuit, ouvrit la fenêtre et s’échappa. Elle marcha toute la nuit pour rejoindre son amie la sorcière. Puis la princesse arriva à Magical, elle vérifia partout, mais hélas elle ne trouva pas la sorcière. Elle était sur le poing de partir, mais elle entendit la voix de son amie. Elles se prirent dans les bras et la princesse vécut avec la sorcière.

La petite Harmonie par Lise

Il était une princesse qui vivait dans les bois. Elle s’appelait Harmonie. Un jour, un prince frappa à la porte, la princesse ouvrit. Le prince dit : « ma princesse, voulez-vous venir avec moi ? Nous irons dans mon château et je me marierai avec vous ».

La princesse répondit : « Hors de question ! Vous êtes aussi laid qu’un crapaud ! » Tout à coup, un dragon arriva. Le prince dit : « Ne vous inquiétez pas princesse ! »

  • « pourquoi serai-je inquiète, il ne me fait pas peur ce dragon ! Tout à coup, le dragon emporta le prince. Harmonie dit : « Bien fait ! Il n’avait qu’à pas me déranger ».

Quand soudain, une sorcière sortit du buisson vert. La sorcière s’appelait : Quaraboulle. Elle transforma la princesse qui devint toute petite. La pauvre petite Harmonie. Elle dit : « Je suis toute petite ! Qu’est-ce que je vais faire ? » Et elle réfléchit : « J’ai trouvé, il faut que j’aille à la cascade des fées et que je plonge dans l’eau pour prendre le diamant rouge pour retrouver ma taille normale. Et elle se mit en route. Arrivée à la cascade, elle plongea. Elle trouva le diamant rouge et elle retrouva sa taille normale.

« Hourra j’ai réussi à retrouver ma taille normale ! » Et elle vécut heureuse avec sa taille normale.

Les trois châteaux par Romain

Il était une fois un prince qui voulait épouser une princesse mais la princesse habitait dans un château mais le prince était très loin du château de la princesse. Le prince marcha pendant neuf heures dans la forêt et ensuite le prince trouva le château de la princesse et il arriva devant la porte. Le prince dit : « est-ce qu’il y a quelqu’un dans le château ? » Mais en fait il n’y avait personne. Le prince se dit : « peut-être que le château est abandonné ? »

Le prince reprit son chemin dans la forêt, puis il trouva un autre château encore plus grand. Le prince entra dans le château et demanda : « est-ce qu’il y a quelqu’un ? » Personne ne répondit. Il reprit son chemin et trouva encore un autre château encore plus grand. Il rencontra un sorcier méchant. Le prince lui lança son épée et il lui brisa la tête. Il entra dans le donjon et demanda : « est-ce qu’il y a quelqu’un ? »

  • « oui ! », répondit la princesse. « J’ai été faite prisonnière par un cruel sorcier ».

Peu de temps après, la princesse épousa le prince, et voilà la fin de l’histoire.

Le chasseur de dragons par Mathieu

Il était une fois un petit garçon qui voulait devenir un chasseur de dragons. Alors qu’il était grand, il croisa un nouveau commerce : il était écrit sur la pancarte : donneur de quêtes. « Bien, je vais aller voir ».

  • « Alors mon petit, tu veux une quête ? » Il y en avait plein. « La première : tuer le dragon de glace, la deuxième : tuer un ogre et la troisième : tuer le dragon d’acide. Alors ta récompense sera de trois lingots d’or »
  • « Je choisis la troisième ! »

Le donneur de quêtes lui donna une épée de pierre. Il y avait des chevaux.

« Prends-en un ! »

  • « d’accord ! » Enfin le voilà partit. Mais un ogre apparut : « Oh non ! Un ogre ! Ah ah ah je vais te tuer ! »

Il prit son épée violemment et il lui planta l’épée. « Enfin, j’y suis arrivé ! »

Puis en chemin, il rencontra le dragon d’acide : « je vais te tuer ! »

  • « Je n’en suis pas si sûr », dit le garçon.

Avec son arc, il lui mit deux flèches dans la tête et le dragon mourut en lançant de l’acide, et son petit doigt fondit. Il rapporta au donneur de quête la peau du dragon en preuve. Il reçut son argent et il rencontra une femme et ils eurent un coup de foudre. Ils se marièrent et eurent beaucoup d’enfants.

La princesse, le dragon, le prince et la licorne par Léa

La princesse était très très heureuse mais un jour un dragon arriva. La princesse avait très peur et une gentille licorne arriva et sauva la princesse. Mais le dragon avait mis le château en feu. Le prince était dans le château et avait très peur mais la jolie femme du dragon était arrivée et il s’envola avec la femme du dragon et il arrêta les flammes et la pluie tomba.

Tout se passa bien jusqu’à la fin de leur vie.

La porte magique par Margaux

Il était une fois une petite fille qui s’appelait Rose. Elle n’avait qu’un seul rêve : elle voulait avoir une licorne. Mais tout le monde sait que ça n’existe pas ! Elle avait un cheval qui s’appelait Flocon. Il était marron avec une crinière noire et une petite mèche blanche comme la neige, et il voulait retrouver ses parents. Elle fit avec du papier une fausse corne pour faire comme une licorne !

Un jour, elle alla dans la forêt promener Flocon. Par terre, elle vit un livre et il racontait qu’il fallait toucher le mur pour qu’une porte magique s’ouvre. Elle toucha le mur et soudain, une porte immense s’ouvrit. Elle était si impressionnée qu’elle en tomba à la renverse. Flocon la réveilla. Elle se tapa sur la tête en disant : « Je suis folle ! Arrête de rêver Rose ! »

Mais elle ne rêvait pas. Flocon reconnut quelque chose de familier. Il y avait sur la porte un trou en plein milieu. Flocon mit la tête dedans et la ressortit avec une corne de licorne. Rose était si contente qu’elle le prit dans ses bras. C’est pour ça que Flocon avait une mèche blanche ! Soudain, la porte s’ouvrit. Deux autres licornes et un bébé apparurent. Flocon reconnut ses parents. Il était très ému. Le bébé était son nouveau petit frère. Aujourd’hui était l’anniversaire de Flocon.

Rose avait préparé une fête surprise. Elle avait invité bien sûr Flocon, ses parents et leur bébé, et quelques copines : Elsa, Lawena, Lise et Margaux. Elles dirent en criant : « Joyeux anniversaire Flocon !!! »

Le soir, Flocon ne dormait pas sans que Rose ne lui ait fait un bisou sur la corne !

Le chasseur de dragons par Nathan

Il était une fois un petit garçon qui voulait devenir un chasseur de dragons. C’était son rêve absolu. Et son rêve devint réalité. Il grandit, et dans son village on entendit : « écoutez-moi tous, je vais partir à l’aventure pour chasser un dragon !»

Et les gens dirent : « Hourra, vive le chasseur de dragons ! » Puis il dit : « au revoir ! » Et il partit. La nuit tomba, il dormit dans la forêt. Le matin, il se réveilla mais il n’était plus dans la forêt et il se demanda où il était. Il était dans une auberge près de la campagne. Il voyait des gens avec des haches, des fusils, des armures. Il n’en croyait pas ses yeux.

« Bienvenu ! », disait quelqu’un derrière lui. C’était un garçon de son âge, et lui aussi avait une armure. Le garçon dit : « tu es un chasseur de dragons ? »

- « oui », dit le chasseur de dragons.

- « moi aussi ! » dit le garçon, « je m’appelle Charlie »

- « et moi Peter ».

-« tu veux construire des armures avec moi ?

- « bien sûr », répondit Peter.

Ils construisirent beaucoup d’armures et après ils devinrent de vrais chasseurs de dragons. « Et maintenant, où va-t-on ? », demanda Charlie. Mais des dragons attaquèrent l’auberge, et ils crachèrent du feu qui brula l’auberge. Les parents de Charlie s’étaient pris une rafale de feu : ils étaient morts. Mais il y avait deux survivants : c’était Charlie et Peter. Charlie était en pleure et Peter le consola.

« Ne t’inquiète pas, nous allons le tuer ce dragon pour ce qu’il a fat à tes parents ». Charlie dit : «  On y va tout de suite, on va couper la tête de ce dragon une fois pour toute ! » Peter dit : « heureusement que je connais le pays où il y a des dragons. Le dragon qui a tué tes parents est en Chine ! »

  • « mais la Chine, c’est trop loin de chez nous ! »
  • « est-ce que tu veux venger tes parents de ce dragon ? » coupa Peter.
  • « oui, mais … »
  • « alors on va y aller ! »
  • « bon d’accord, on y va ! », dit Charlie.

Ils marchèrent des jours et des nuits, des nuits et des jours, mais ils étaient encore loin. « Maintenant, on est en Russie » dit Peter.

  • « Génial, on va encore marcher » répondit Charlie.
  • «  Ne t’inquiète pas, je vois une maison là-bas, peut-être qu’ils vont nous accueillir ? »

Ils toquèrent à la porte de la maison. « Je peux vous aider ? », dit le propriétaire de la maison qui avait un accent russe. « Pouvez-vous nous accueillir, s’il vous plait ? Nous avons marché des jours et des nuits, par pitié ? »

  • «  Bon, d’accord, venez chez moi ! », dit le propriétaire de la maison.

Il y avait des armures partout. Et après qu’ils eurent dormi, ils repartirent mais le propriétaire dit : « Je viens avec vous parce que moi aussi, je suis un chasseur de dragons. Au fait, je m’appelle Alexandre ».

  • « moi, c’est Peter ».
  • « Et moi, Charlie ».

Ils étaient à 5 kilomètres de la Chine, et Alexandre dit : « on arrive quand ? »

  • « Bientôt », dit Peter.

Puis, ils arrivèrent en Chine : « ah la Chine, le pays où personne ne parle » dit Alexandre. Ils demandèrent à des personnes où il y avait une grotte et une personne dit : « il y a une grotte de dragons plus loin, en quittant la Chine, soyez prudent ! » Et ils partirent.

Arrivés dans la grotte pour se venger, Charlie dit : « montre-toi dragon ! Que je te tue ! » Et le dragon arriva, il était rouge, et il dit : « personne ne peut me battre ! » Et il crachat du feu sur Charlie, et après il cracha une flamme sur Peter, mais il l’esquiva.

Alexandre sauta sur le dragon et lui coupa la queue et la tête. Le dragon était mort. Charlie guérit et ils vécurent tous heureux.

Le chevalier contre les dragons par Brandon

Il était une fois un chevalier très courageux. Il affrontait des dragons pour sauver la princesse. La princesse criait si fort, que le chevalier accourut vers elle pour la sauver contre cet horrible dragon. Puis le chevalier courut vers les dragons pour les tuer tous.

Mais, il en restait un, qui tua le chevalier. La princesse pleura puis elle se mit en colère. Elle prit l’épée du chevalier et elle coupa la tête du dragon.

Tout à coup, le chevalier revit, et il demanda la princesse en mariage.

Le prince de Chine et son oiseau par Audrey

Il était une fois un prince qui avait un oiseau, mais c’était un oiseau si joli et si mélodieux. C’était un rossignol. Le prince ne voulait qu’une chose : que son oiseau chante pendant toute sa vie. Mais un beau jour, l’oiseau ne chanta plus. Il ne réveilla plus le prince pour ses réunions. Alors un jour, il réveilla son bel oiseau et il dit : « je te renvoie ! Tu ne me réveilles plus tous les matins ! »

Il renvoya son oiseau et dit : «  je veux un mécanicien ! » Un mécanicien arriva sur le champ. Le prince lui dit : « fabrique moi un oiseau mécanique ! » Le mécanicien fabriqua un oiseau en or. Mais malheureusement, au bout de deux ou trois heures, l’oiseau explosa. Le prince fut très très triste et il en tomba malade.

Un beau jour d’été, un oiseau vint chanter à sa fenêtre. Il reconnut de suite son rossignol. Il dit : «  tu es revenu me voir ? »

  • « Oh oui ! J’ai appris que vous étiez malade, alors je suis venu chanter pour vous. 
  • Tu ne pourras jamais me pardonner !
  • Mais c’est déjà fait ! Mais je ne resterai pas chez vous. Je viendrai tous les jours pour chanter à votre fenêtre. »

Depuis ce jour, ils ne se quittèrent plus jamais.

Blanche et Diamant Rouge par Lou

Il était une fois une fille qui avait les cheveux blancs comme la neige, elle s’appelait Blanche. Elle habitait dans une maison avec sa mère et sa sœur. Sa sœur s’appelait Diamant Rouge car elle avait les cheveux rouges. Diamant Rouge, Blanche et leur mère vivaient au plus profond des bois, et un jour quelqu’un vint frapper à la porte : c’était un ours, il s’appelait Clovis : « Puis-je dormir chez vous ? », dit-il.

Elles acceptèrent. Il resta alors avec elles tout l’hiver, à l’abri. Ils s’amusèrent et jouèrent pendant de nombreux mois.

Mais un jour, l’ours dût partir dans la forêt. Blanche le suivit mais elle s’arrêta rapidement car elle était fatiguée. Le lendemain matin, courut, courut sans s’arrêter pour rejoindre l’ours et elle tomba dans un énorme trou. Elle était prisonnière.

Pendant ce temps, l’ours était paisiblement adossé à un arbre. Mais l’arbre ne résista pas longtemps, et Clovis fut coincé sous celui-ci, prisonnier également.

Diamant Rouge, très inquiète, partit à la recherche de sa sœur. Elle trouva en premier l’ours, et le libéra, puis elle parvint à rejoindre Blanche et réussit aussi mais difficilement à la libérer.

Après toutes ces aventures, les deux sœurs et l’ours, trop heureux de se retrouver, décidèrent de ne plus jamais se quitter.

Hiver et Hivent par Fatima

Il était une fois deux arbres qui étaient très beaux. En hiver, le premier arbre avait toujours de la neige alors que le deuxième arbre gardait ses feuilles vertes. Un jour, des oiseaux se posèrent sur le premier arbre. Les oiseaux décidèrent d’appeler le premier arbre Hivent et le deuxième Hiver.

Puis un jour, Hiver demanda à Hivent : « tu peux me donner un peu de neige s’il te plait ? »

  • Non, je ne te donnerai rien !
  • Un tout petit peu, s’il te plait !
  • Non !

Hivent et Hiver se disputèrent si fort que les gens du village les entendirent. Ces gens l’appelèrent Hiver le vent d’hiver.

Alors, Hivent donna un peu de neige à Hiver et ils redevinrent amis, comme les oiseaux qui revinrent sur l’arbre.


Date de création : 08/01/2015 @ 19:25
Dernière modification : 08/01/2015 @ 19:25
Catégorie : CM1 JV

Date de création : 29/07/2015 02:30
Catégorie : - CM1 GI et JV-Textes
Page lue 6701 fois

Présentations

Cliquez sur l'école pour aller sur la page des informations sur l'école,  la ville, la communauté de communes et  l'histoire locale.

ecole1.jpg