En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés.
Mentions légales.
 
 
Texte à méditer :   Il n'y a qu'une route vers le bonheur c'est de renoncer aux choses qui ne dépendent pas de notre volonté.   Epictète (Philosophe grec ; 50-125)
Vous êtes ici :   Accueil » Les chroniques de l’ange gardien.

Les chroniques de l’ange gardien.

Bonjour je suis Sacha, votre narrateur préféré ! cool

Je suis de retour avec mon amie Jehanne pour vous raconter “les chroniques de l’ange gardien”, qui est la suite de “Téo et Léo : la rencontre des dieux”. Je laisse la parole à ma coéquipière, Jehanne. 

...

Bonjour à toutes et à tous, il y a quelque chose d’un peu particulier dans cette histoire, j’espère que vous avez lu “ma vie de chat” car Olympe jouera un rôle très important dans cette histoire, cher lecteurs, bonne lecture !

....

- Vous êtes des dieux ! expliqua le maître du futur.

- Des dieux ??? s’exclamèrent en cœur les deux frères.

- Exactement ! Ce n’est pas tout, vous avez un père nommé Nicolas Noël alias Le Père Noël.

- Quoi ??? dit Léo.

- Petite minute... tu as bien dit, VOUS avez un père ? insista Téo d'une voix soupçonneuse.

-Oui ! Vous êtes frères ! dit le maître du futur.

- Donc, ce n’était pas une coïncidence notre nom de famille ! trancha Léo.

- Non ! Votre père vous a offert quelque chose.

....

Le maître du futur sortit de sa poche, un très petit chat très très très  mignon.

- Quoi ? un chat ? mais à quoi ça va nous servir ? dit Téo.

- Ce n’est pas un chat banal, c’est un ange ! Elle se nomme Olympe et elle vous protégera pendant vos batailles. 

-Eh ! On n'a pas parlé de batailles ! s’exprima Léo.

- En fait, depuis déjà 40 ans, je suis à la recherche d’un humain au pouvoir surnaturel pour vaincre un ennemi surpuissant du nom de Kyguèjao. C’est un rushkoit, une sorte d’alien, et il veut rapprocher toutes les dimensions  pour créer le chaos et la désolation entre tous les univers, parce que quand même, désolé de vous le dire les garçons et d’ailleurs les lecteurs et les lectrices vous aussi ça vous concerne, mais on n'est pas dans le monde des bisounours ! 

-Ok Ok ! c’est bon, on a compris ! s’exclama Téo.

- Vous avez peut-être envie de vous battre mais moi, non ! dit Léo.

- Ho ! Tu sais je t’ai préparé de nouveaux gadgets et toi Téo, tu as des pouvoirs surnaturels que tu ne maîtrises pas encore. Votre père voulait vous rencontrer, en fait, Kyguèjao vous a kidnappés quand vous étiez bébés pour, si vous aviez des pouvoirs, les  utiliser pour créer un portail dimensionnel. Quand il a vu que ça ne marchait pas, il vous a relâché en France pour que vos parents ne vous retrouvent pas. La famille Noël venait d’être brisée. Maintenant, parlons de choses plus réjouissantes. Vous allez, dés ce soir, dans votre famille pour y passer tout le mois de décembre ! dit le maître du futur.

- Comment se fait-il qu’on n'ait pas trouvé ça bizarre de vivre sans famille ? interrogea Léo.

- C’est tout une formule magique, il n’y a pas à chercher.

Ils partirent au pôle-nord à l’aide de gargouilles volantes ensorcelées par le maître du futur. C’était extrêmement rapide ! Soudain, des monstres surgirent d’un espèce de vortex.

- VITE, DEMI-TOUR ! KYGUÈJAO A RÉUSSI À RAMENER DES MILLIERS DE RUSHKOIT !!! cria le maître du futur en panique.

- Non, on ne peut pas, ils sont trop nombreux ! On n' arrivera pas à les semer ! dit Téo angoissé.

- Mais qu’est-ce qu’on peut faire, alors ? Je ne peux pas maîtriser autant d’esprits à la fois et tu n’as pas encore développé tes pouvoirs !

- La seule chose qu’on doit faire c’est foncer ! s’exclama Léo.

Bon... Votre narrateur préféré (c’est à dire moi, Sacha cool) est de retour avec son associée ( Jehanne ) qui j’espère, est aussi votre narratrice préférée. Nous avons passé cette scène parce qu’elle était très violente. Rassurez-vous, nos amis s’en sont sortis intacts,ils ont semé les Rushkoit et sont arrivés à temps au pôle Nord.

Arrivés au pôle-nord, ils ne trouvèrent absolument rien. Pas la moindre trace d’un village ou au moins une petite maison. Il n’y avait rien. Il commençait à faire très froid et le maître du futur était le seul à avoir des vêtements chauds. Malheureusement, au bout de quelques minutes Téo fit un malaise et le maître du futur le rattrapa de justesse tandis que Léo rouillait à cause de l’eau qui s’infiltrait dans son corps de fer. Le maître du futur savait qu’il restait peu de temps avant que Téo fasse une hypothermie et que Léo soit hors circuit. Il avait une boule dans  la gorge, Téo et Léo était leur dernier espoir de sauver le monde des Rushkoit.

à suivre .... si vous avez des questions, n'hésitez pas ! (Moi même j'en ai plein biggrin)


Date de création : 29/11/2020 19:06
Dernière modification : 29/12/2020 17:12
Catégorie : -
Page lue 873 fois

Réactions à cet article

Réaction n°5 

par Sacha le 19/03/2021 15:00

Nous sommes en train de l’écrire, qu’as-tu aimé de spécial ?


Réaction n°4 

par Ben le 19/03/2021 01:53

SVP. Pouvez-vous avoir une suite? eek


Réaction n°3 

par Victor le 16/03/2021 15:52

Super Sacha  je kif ton texte cool


Réaction n°2 

par Leandre le 16/03/2021 15:48

J’ai dit que je voulais la suite 🤬


Réaction n°1 

par Leandre le 14/01/2021 10:11

Fais la suite maintenant 🤩


Présentations

Cliquez sur l'école pour aller sur la page des informations sur l'école,  la ville, la communauté de communes et  l'histoire locale.

ecole1.jpg