En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés. Mentions légales.
Texte à méditer :   Rendre coup pour coup, c'est propager la violence, rendre plus sombre encore une nuit déjà sans étoile.   Martin Luther King (Pasteur américain ; 1929-1968)


Chanson d'automne

Chanson d'automne

Les sanglots longs
Des violons
De l'automne
Blessent mon coeur
D'une langueur
Monotone.

Tout suffocant
Et blême, quand
Sonne l'heure,
Je me souviens
Des jours anciens
Et je pleure

Et je m'en vais
Au vent mauvais
Qui m'emporte
Deçà, delà,
Pareil à la
Feuille morte.


 

Paul VERLAINE (1844-1896)
 

Le poème chanté par G. Brassens




















Portrait de Paul Verlaine par Gustave Courbet

Date de création : 26/09/2015 @ 12:11
Catégorie : Nos travaux - CM2 FM-Vie de classe-Poésies
Page lue 7074 fois


Réactions à cet article


Réaction n°1 

par lou le 06/10/2015 @ 19:51

Très belle cette poésie !