En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés. Mentions légales.
Texte à méditer :   Des infants, cha va à l'école pour apprinde : ch'ti qui travalle i fait des progrès et ch'ti qui n'saque point, i reste baudet   Proverbe picard


Poudlard n’est pas facile

J’imagine que vous n’allez pas me croire si je vous dis que je suis un sorcier ! Mais je ne suis pas qu’un mage je suis aussi le narrateur de cette histoire, bien évidemment je vais vous raconter ma première année à Poudlard, c’est à dire ma life de magicien. Donc commençons :

Les rues sombres de l’allée des embrumes...

Quelqu’un aurait-il le courage de se promener là-bas ? Certainement !

Une silhouette massive se dessinait dans la pénombre. La personne était grande d’environ deux mètres, avait de gros bras musclés et tellement de barbe qu’on ne voyait plus qu’une petite partie de son visage.

L’homme se dirigea dans une boutique nommée  Barjow et Beurk. Un chat l’attendait ! Encore plus incroyable, le chat devint, en quelques secondes, une vieille femme ridée avec un chapeau pointu et une longue robe verte assez étrange.

- Bonjour Hagrid ! dit-elle,d’une voix ferme.

- Bonjour professeur McGonagall ! dit le prénommé Hagrid.

- A t-il reçu sa lettre? interrogea le professeur d’une voix soupçonneuse.

- Oui, demain il ira au chemin de traverse pour acheter ses fournitures. Je sais que Dumbledore vous a demandé de veiller  sur Harry, mais j’ai peur que ce ne soit pas suffisant ! Sirius Black est déjà passé à l’action ! dit Hagrid d’une voix amère.

Le lendemain, fatigué, le jeune Artemus Rivaro, c’est à dire moi, votre narrateur préféré, fut réveillé par la sonnerie de son téléphone.  Il ne se doutait pas qu’une grande aventure l’attendait ! Il alla s’habiller et sortit de sa chambre. Artemus sentait l’odeur du bacon du haut des escaliers. Le garçon descendit ,entra dans la cuisine où son père lisait le courrier.

- Il y en a une pour toi Artemus !

Il regarda avec beaucoup d’attention la lettre. (Artemus Rivaro dans la plus grande chambre du 54 avenue du mollet). Il ouvrit la lettre et la lut :

« Cher monsieur Rivaro, nous avons le plaisir de vous informer que vous avez été admis au collège Poudlard, école de sorcellerie. La rentrée étant fixée le premier septembre, nous attendons votre hibou le 31 juillet au plus tard.

Minerva McGonagall. » 

Artemus était sous le choc. La magie existait-elle réellement ? Il n’en savait rien. 

****

 Chapitre deux : le chemin de traverse

Artemus Rivaro était blond, mince et avait des yeux bleu vert, un mélange des deux. C’est le héros de notre histoire que nous reprenons où elle en était.

Artemus montra la lettre à son père, ry quand il eut fini de la lire, monsieur Rivaro tomba dans les pommes. Sa mère quant à elle poussa une exclamation de joie et d’horreur en même temps. En fait, elle croyait à la magie. Artemus se demandait bien ce que que pouvait être Poudlard. Il n’avait jamais entendu ce nom ! Logique, une école de sorcellerie on n’en voit pas tous les jours.

Il y avait une autre lettre, la liste des fournitures. Mais pouvait-on trouver de tels objets à Londres? C’est ce qui y était indiqué. Il y était écrit qu’il fallait aller au chaudron baveur dans la « rue du commerce ». Il connaissait très bien cette rue mais n’y avait jamais vu de bar nommé chaudron baveur. Il décida d' y aller le lendemain.

En effet, il y avait bien un bar à la place de la misérable maison détruite et poussiéreuse qui faisait très très peur. Il entra et demanda au barman comment trouver ses fournitures et si on ne lui avait pas fait une farce. Mais il fut agréablement surpris d’être venu au bon endroit. Le barman lui expliqua qu’il fallait entrer dans la salle à côté des toilettes. Mais ce n’était pas une salle, il n’y avait qu’un mur.

Énervé, Artemus frappa le mur. Instantanément, un passage s’ouvrit, laissant place à une allée très particulière. Soudain, une petite bête ressemblant à un ornithorynque sauta sur lui, au loin il entendit « revient ici sale niffleur ! » Comme un kangourou, la créature possédait une poche. Elle était remplie d’argent qu’il ne connaissait pas. Il pensa qu’elle pouvait lui être utile, puisqu’il n’avait pas d’argent sorcier. Il décida d’appeler la bête  "Sniffle" puis entra dans une boutique « Fleury et Bott ». Il y avait tous les livres qu’il cherchait  dans cette boutique.

Sniffle commençait à s’agiter en sentant toutes ces pièces d’or. Mais Artemus le retint. Grâce aux pièces que Sniffle avait volées, il put acheter les livres. Artemus partit chercher une cage pour Sniffle, il n’allait pas le tenir ainsi toute la journée. Quand il eut fini, Il alla se procurer son uniforme de sorcier. Il ne lui restait plus qu’à trouver la baguette. 

*****

Chapitre trois: la voie 9 trois quart 

Artemus repéra la boutique de baguettes, elle s’appelait Olivanders. Il entra et vit des millions de boites empilées les unes sur les autres. Un vieux monsieur était en train de les trier par ordre alphabétique. En quelques instants, il comprit que quelqu’un était entré dans sa boutique. 

«Bonjour ! dit-il d’une voix douce. Bienvenue, je suis monsieur Olivander. »

Il était très ridé, avait des cheveux gris clair et des yeux bleu gris et il était très pale.

Monsieur Olivander se mit à le mesurer, puis quand il eut fini, il prit une boite, l’ouvrit et lui donna la baguette qui était à l’intérieur. «Essayez là !» dit Olivander.

Artemus fit tourner la baguette. Tout à coup, l’une des vitrines explosa et des bouts de verre se fracassèrent sur le sol. Artemus reposa instantanément la baguette magique. «Non, non et non !» dit Olivander et il lui en proposa plein d’autres mais il n’y avait que des catastrophes.

Olivander lui donna cette fois-ci une en bois de hêtre et venin de basilic, 23 centimètres, légèrement souple. Soudain, il sentit une étrange sensation dans son corps. «C’est la baguette qui vous convient !» dit Olivander. Ça vous fera 17 gallions, 3 mornilles et 4 noises. Il paya avec l’argent que Sniffle avait volé.

De retour chez lui, il se mit à attendre patiemment la rentrée. Au bout d’un moment, à force de libérer 2 heures par jour Sniffle, il finit par devenir riche d’argent sorcier.

Aujourd’hui, c’était le 14 août et le jour de la rentrée était fixé le premier septembre. Artemus avait déjà lu tous les livres qu’on lui avait demandés et chaque jour, il allait boire un coup au chaudron baveur.

Le barman se nommait Tom, tous les deux se connaissaient maintenant très bien. La veille de la rentrée, Tom lui souhaita bonne chance.

Le lendemain, Artemus se leva de bonne heure pour se rendre à la voie 9 3/4. Mais quand il arriva, Artemus constata qu’il n’y avait aucune voie 9 3/4, seulement les voies 9 et 10. Il pensa que c’était comme au chaudron baveur. Il frappa le mur entre les voies 9 et 10 mais son bras traversa le mur !  Fâché il balança son chariot contre la paroie de briques mais le chariot disparut ! Artemus se dit qu’il fallait foncer vers le mur. Il courut et… le traversa. 

*****

Chapitre quatre: le Poudlard express 

Une fois le mur traversé, Artemus vit son chariot avec Sniffle à l’intérieur de sa cage. Il remarqua qu’il était arrivé à la voie 9 3/4.

Il y avait un train avec une très belle locomotive. Dessus, il y était marqué "Poudlard express". Artemus entra dans le train. Il essaya de trouver une place mais chaque place était prise.

Artemus remarqua un garçon avec une cicatrice en forme d’éclair sur le front. Artemus n’en croyait pas ses yeux ! C’était Harry Potter !!! Le survivant !! Harry Potter avait survécu étant bébé au sortilège de la mort que le plus grand mage noir de tous les temps lui avait lancé.

Artemus continua sa route et trouva enfin une place libre à côté d’une fille qui lisait un journal à l’envers, elle ressemblait beaucoup à un hibou avec ses lunettes. Artemus la trouvait loufoque, très loufoque. Il s’installa mais la fille ne le remarqua pas. Artemus dut attendre une bonne dizaine de minutes pour que la fille le remarque enfin.

Elle dit «je m’appelle Luna Lovegood, et toi, comment tu t’appelles ?

- Artemus Rivaro !»

Artemus trouvait que "loufoque" et "Luna", ça se ressemblait beaucoup c’est pour cette raison qu’il décida d’appeler Luna “Loufoca Lovegood”.

Il apprit plein de choses sur la magie grâce à Loufoca. Par exemple qu'un nargool est une créature qui rentre dans ta tête et t’embrouille le cerveau, ce qui n’est pas très réjouissant !

Des heures passèrent quand soudain le train s’arrêta, les lumières s'éteignirent ! Il faisait très froid. En dehors du compartiment, on voyait une silhouette noir avancer. Elle s’immobilisa et ouvrit la porte.

Artemus avait la plus grande peur de sa vie ! Devant lui se tenait une silhouette encapuchonnée avec de la croûte à la place de la peau ! La créature se tourna vers Luna et aspira ses bons souvenirs. Artemus avait compris que le monstre était en fait un détraqueur. Une bête qui vous aspire tout souvenir de bonheur. Il connaissait très bien le sortilège pour faire face au détraqueur, il avait lu la réponse mais il ne la maîtrisait pas, il fallait penser à un souvenir heureux.

Artemus se leva et cria “expecto patronum”. Le détraqueur fut expulsé du compartiment. Il n’en croyait pas ses yeux, il avait réussi son sortilège du patronus du premier coup alors qu’il n’y avait que les 5ème années qui habituellement réussissaient ce sort ! 

*****

Chapitre cinq : le choixpeau magique

Quand ils sortirent du Poudlard express, Luna était encore très flagada. Artemus dut la laisser pour partir dans des barques.  Un géant nommé Hagrid leur expliqua qu’il allait traverser “le lac noir”. Des créatures comme les sirènes ou les strangulots y habitaient. Ce qui fit peur à Artemus, c’était qu’Hagrid les avait informé que les sirènes n’étaient pas très gentilles... et c'était bien pire pour les strangulots.

Il partagea sa barque avec garçon du nom de Mohamed Porridge et une certaine Elisabeth Victory qui voulait qu’on l’appelle Eli. Mohamed était brun, bouclé et avait des yeux verts. Eli, elle était rousse avec des cheveux ondulés, elle avait des lunettes et des mono sourcils. Pour finir, elle avait des yeux marron. Artemus, lui, était blond, mince et avait des yeux bleus verts mais ça vous le savez déjà. 

Eli expliqua qu’elle avait beaucoup travaillé sur les sortilèges et enchantements contrairement à Mohamed qui lui, avait énormément révisé l’histoire de la magie. Pour Artemus, c’était plutôt les potions. 

Enfin arrivés, ils durent entrer dans un magnifique château ! 

Il s’attendait plus à un grand bâtiment colossal avec une trentaine d’étages. Mais il préférait bien plus le château au millier de fenêtres. Quand les premières années rentrèrent dans ce vestige le professeur McGonagall leur expliqua :« Le banquet de début d’année va bientôt commencer mais avant que vous preniez place dans la grande salle, vous allez être répartis dans les différentes maisons. Cette répartition constitue une cérémonie très importante. Vous devez savoir, en effet, que tout au long de votre séjour à l’école,votre maison sera pour vous comme une seconde famille. Vous y suivrez les mêmes cours, vous y dormirez dans le même dortoir et vous y passerez votre temps libre dans la même salle commune. Les maisons sont au nombre de quatre. Elles ont pour nom Gryffondor, Poufsouffle, Serdaigle et Serpentard. Chaque maison à sa propre histoire, sa propre noblesse, et chacune d’elle a formé au cours des ans des sorcières et des sorciers de premier plan. Pendant votre année à Poudlard, chaque fois que vous obtiendrez des bons résultats, vous rapporterez des points à votre maison, mais chaque fois que vous enfreindrez les règles communes, votre maison perdra des points. A la fin de l’année scolaire, la maison qui aura obtenu le plus de points gagnera la coupe des quatre maisons. La cérémonie de la répartition aura lieu dans quelques minutes en présence de tous les élèves de l’école» (extrait de Harry potter)

*****

Sacha

Si vous voulez lire la suite,  écrivez un commentaire ! tongue


Date de création : 28/09/2020 @ 19:20
Dernière modification : 19/10/2020 @ 21:52
Catégorie : Nos travaux - CM2 FM-Textes personnels
Page lue 253 fois


Réactions à cet article


Réaction n°11 

par Sacha le 24/11/2020 @ 20:12

Merci beaucoup 


Réaction n°9 

par Ousmane le 23/10/2020 @ 11:03

Aussi comme moi tu as eu l' idée d'inclure un détraqueur.


Réaction n°8 

par Ousmane le 23/10/2020 @ 11:02

Bravo Sacha pour ces textes j'ai hâte moi aussi j'ai fini le chapitre 2 de mon texte et aussi comment vous faites pour insérer une image dans vos textes ?


Réaction n°7 

par LEANDRE le 22/10/2020 @ 17:04

J'ai envie de voir la suiteangel


Réaction n°6 

par LEANDRE le 22/10/2020 @ 14:58

Super texte Sacha enlightenedc'est génial !yes


Réaction n°5 

par Sacha le 22/10/2020 @ 14:34

Merci les amis. 😅


Réaction n°4 

par Ousmane le 20/10/2020 @ 11:43

Bravo Sacha pour le texte j'ai trop hate de voir la suite .


Réaction n°3 

par Jehanne le 19/10/2020 @ 19:02

Donc il y a une suite j'ai hâte de la voir ! bon courage coolwink


Réaction n°2 

par Sacha le 18/10/2020 @ 18:26

Merci 😊 J’espère que la suite te plaira. smile


Réaction n°1 

par Jehanne le 17/10/2020 @ 13:29

Bravo Sacha pour ton histoire vraiment super. Je voulais aussi te dire que ton histoire est passionnante.

Jehanne 

coolwink