En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés. Mentions légales.
   Ce que le printemps n'a pas semé, l'été ne peut le mûrir, l'automne ne peut le récolter, l'hiver ne peut l'utiliser.   Johann Gottfried von Herder (Philosophe allemand ; 1744-1803)


Calendrier

Nos travaux

ANNEES ANTERIEURES

Le travail de cette année :

 ↑  

Expiation

rss Cet article est disponible en format standard RSS pour publication sur votre site web :
https://ecole-leo-lagrange.fr/data/fr-articles.xml

Expiation

Victor Hugo

Il neigeait. On était vaincu par sa conquête.
Pour la première fois l'aigle baissait la tête.
Sombres jours ! l'empereur revenait lentement,
Laissant derrière lui brûler Moscou fumant.
Il neigeait. L'âpre hiver fondait en avalanche.
Après la plaine blanche une autre plaine blanche.
On ne connaissait plus les chefs ni le drapeau.
Hier la grande armée, et maintenant troupeau.
On ne distinguait plus les ailes ni le centre.
Il neigeait. Les blessés s'abritaient dans le ventre
Des chevaux morts ; au seuil des bivouacs désolés
On voyait des clairons à leur poste gelés,
Restés debout, en selle et muets, blancs de givre,
Collant leur bouche en pierre aux trompettes de cuivre.
Boulets, mitraille, obus, mêlés aux flocons blancs,
Pleuvaient ; les grenadiers, surpris d'être tremblants,
Marchaient pensifs, la glace à leur moustache grise.
Il neigeait, il neigeait toujours ! La froide bise
Sifflait ; sur le verglas, dans des lieux inconnus,
On n'avait pas de pain et l'on allait pieds nus.

(...)

Napoléon les vit s'écouler comme un fleuve ;
Hommes, chevaux, tambours, drapeaux ; - et dans l'épreuve
Sentant confusément revenir son remords,
Levant les mains au ciel, il dit: « Mes soldats morts,
Moi vaincu ! mon empire est brisé comme verre.
Est-ce le châtiment cette fois, Dieu sévère ? »
Alors parmi les cris, les rumeurs, le canon,
Il entendit la voix qui lui répondait : Non
!

La retraite de Russie (gravure d'époque)

Episode de la retraite de Russie, par Joseph-Ferdinand Boissard de Boisdenier (1835, musée des Beaux-Arts de Rouen)


Date de création : 22/02/2017 @ 14:28
Catégorie : Nos travaux - CM2 FM-Vie de classe-Poésies
Page lue 1770 fois


Réactions à cet article


Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !

Connexion

Se reconnecter :
Votre nom (ou pseudo) :
Votre mot de passe
<O>


  879987 visiteurs
  41 visiteurs en ligne

  Nombre de membres 31 membres
Connectés :
( personne )
Snif !!!

Lettre d'information

Pour avoir des nouvelles de ce site, inscrivez-vous à notre Newsletter.

Avant de soumettre ce formulaire, veuillez lire et accepter les Mentions légales.

J'accepte :
Recopier le code :
Abonné
( personne )
Snif !!!